RDC : lancement d’un mouvement dénommé « She decides »

Publicités
Les africaines

Le mouvement mondial « She decides » (Elles décident, en anglais)  a été lancé  vendredi dernier en République démocratique du Congo.

« She decides » est un mouvement politique mondial mis en place pour accroître le soutien financier et politique en faveur de la santé sexuelle et reproductive des filles et femmes.

L’objectif est de créer un « monde où chaque fille comme chaque femme peut décider de ce qu’il advient de son corps, de sa vie, de son avenir. Sans en répondre ».

La RDC est le premier pays francophone qui bénéfice de cette initiative. Un pays où, selon les statistiques EDS-RDC 2013, au moins 65% des filles ont leur premier rapport sexuel avant l’âge de 18 ans. Au moins 27% de toutes les grossesses proviennent d’adolescentes âgées de 15 à 19 ans qui ont déjà eu une naissance vivante (EDS-RDC-2013).

Ces grossesses non désirées surviennent, selon cette étude, parce que les adolescentes ne savent pas comment les éviter et très souvent, elles entraînent des avortements clandestins dans des conditions à haut risque et par des personnes non qualifiées.

Il est à noter que le mouvement a été lancé en présence de de la ministre provinciale chargée des questions de Genre, Thérèse Olengha, entourée des représentants du gouvernement central et des organisations internationales qui soutiennent cette initiative. Parmi lesquelles, l’ONG internationale Ipas, ONU Femme, UNFPA, ABEF ou encore DKT.

 


Les africaines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *