You are here

Maroc : cinquième édition du raid féminin « Sahraouiya » du 2 au 9 février à Dakhla

Les africaines

La cinquième édition du challenge sportif solidaire au féminin, « Sahraouiya » se tiendra du 2 au 9 février 2019 à Dakhla.

Initiée sous le Haut patronage du roi Mohammed VI, cette 5ème édition de « Sahraouiya » s’inscrit dans la continuité de la promotion des valeurs de ce challenge 100% féminin et œuvre également pour le rayonnement et la visibilité de cet événement à l’international avec l’augmentation des équipes participantes, en provenance de la France et de pays africains.

Selon Mme Laila Ouachi organisatrice de cette grande manifestation sportive et solidaire lors d’un point de presse, ce challenge permet à toute femme engagée dans l’action sociale de vivre une expérience inédite, alliant sport, émotion et découverte dans un site exceptionnel, tout en adhérant à une cause sociale.

S’inscrivant durablement dans des valeurs de solidarité, de partage et de soutien, le raid Sahraouiya apporte son soutien à des actions et à des personnalités œuvrant pour la solidarité et la promotion de la femme.

Selon les organisateurs, cette édition connaitra une forte participation d’équipes africaines, à savoir des étudiantes et des femmes d’influence, soucieuses de contribuer à l’émancipation de la femme africaine à travers le sport et la solidarité. Ces participantes représentent différents pays notamment la Guinée, le Kenya, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, et le Cap Vert.

De plus Sahraouiya, va recevoir, pour la 2ème année consécutive, Mme Angelle Kwemo, directrice générale Afrique de « Washington Media Group » et fondatrice et présidente de « Believe in Africa », initiative qui regroupe des personnalités de la société civile publique et privée œuvrant pour la promotion de l’Afrique.

Sahraouiya contribue annuellement à la promotion du sport féminin dans les provinces du sud du Royaume, à travers le projet « Sport Nature Solidaire pour Toutes », réalisé en partenariat avec la fondation Phosboucraa.

 


Les africaines

Laisser un commentaire

Top