You are here

Mali : les femmes s’engagent dans la lutte contre la corruption

Les africaines

La Fédération nationale des collectifs et organisations féminines du Mali (Fénacof-Mali) a organisé  vendredi dernier à Bamako une conférence débat sur le thème « les jeunes femmes et femmes face à la corruption en milieu scolaire et universitaire ».

Initié dans le dans le cadre des activités de la 3e édition de la Semaine nationale de la jeunesse contre la corruption,  l’objectif, était  d’inviter les femmes et les filles du Mali à refuser et dénoncer les auteurs de la corruption partout où ils se trouvent.

A en croire Mme Dembélé Oulématou Sow, l’ancienne présidente de la Fénacof-Mali Selon Mme Dembélé Oulématou Sow qui animait la  conférence, « la corruption est un phénomène constant qui freine le développement de nos Etats et préoccupe la communauté internationale ».

“C’est une menace qu’elle présente pour la stabilité et la sécurité des sociétés, le fonctionnement des institutions, la préservation des valeurs démocratiques et éthiques”, a-t-elle indiqué

Pour faire face à ce fléau la conférencière estime que « le rôle des femmes et des  jeunes est déterminant. Elle est la mère, l’épouse, la fille et à ce titre, elle peut jouer un rôle prépondérant, une fois informée et sensibilisée sur les dangers du phénomène ».

Elle s’est engagée au nom des femmes et filles du Mali à recommander aux autorités de donner plus de contenu à la Semaine de la jeunesse contre la corruption.

 


Les africaines

Laisser un commentaire

Top