You are here

Sénégal : une cinquantaine de jeunes femmes se forme au numérique

Les africaines

Une cinquantaine de jeunes femmes de 18 à 30 ans suit depuis décembre 2018 une formation de 6 semaines à l’initiation et l’acculturation au numérique. Cette formation est organisée par l’AUF et la Fondation Simplon. Elle s’inscrit dans l’un des programmes proposés par la Fondation en faveur des femmes « les SAS Hackeuses », programme de pré-qualification et d’orientation pour les engager à s’orienter vers des formations qualifiantes aux métiers du numérique.

Certaines de ces jeunes femmes ont suivi un cursus informatique général mais sont en situation de « décrochage » et souhaitent renforcer leurs compétences. D’autres sont des « porteuses » de projet éloignées du numérique et ne peuvent de ce fait développer leur activité. Cette formation va leur permettre d’acquérir un socle de compétences numériques fondamentales.

Elles pourront ensuite, si elles le souhaitent, construire un projet de poursuite de formation dans un des métiers du numérique.

Le programme prévoit aussi des rencontres avec des femmes actives dans le milieu des TIC, en particulier des femmes entrepreneures, qui peuvent apporter des témoignages motivants et inspirants pour les apprenantes.

L’ambition de l’AUF et de SIMPLON est de pérenniser cette action en la démultipliant en fonction de nouveaux partenariats qui pourraient être mobilisés sur le projet de la « fabrique simplon.auf@dakar ». Cette fabrique a été inaugurée en mars 2018. Elle a déjà formé  26 apprenantes au métier de référent digital.

Ce SAS apparaît donc comme un tremplin pour les jeunes femmes bénéficiaires en vue d’intégrer la fabrique simplon.auf@dakar qui s’apprête à recruter sa deuxième promotion.

 


Les africaines

Laisser un commentaire

Top