You are here

Maroc : lancement des activités du Réseau international des femmes dirigeantes

Les africaines

Le Réseau international des femmes dirigeantes passe à l’action. Créé en novembre 2018, WIMEN (Women International Management & Executif Network) vient d’organiser sa première sortie officielle, jeudi 24 janvier, autour de la question du « Leadership féminin : Leadership de demain ».

Le collectif présidé par Leila El Andaloussi, commissaire aux comptes et dirigeante du cabinet ABS Consulting, a accueilli trois femmes aux parcours riches pour venir partager leur vision du leadership au féminin : Najat M’jid (fondatrice de l’association Bayti, professeure universitaire), Feriel Berraies Guigny (chercheur en sciences sociales, journaliste, militante associative et essayiste) et Sanae Lahlou (Experte en développement International, en Market intelligence et en business development).

Ces trois leaders ont livré des témoignages poignants sur leurs parcours, leur apprentissage du leadership, les difficultés qu’elles ont rencontrées…

Pour rappel, le réseau entretient la mission principale de renforcer le leadership de la femme dans les entreprises et l’administration publique. Ses fondatrices partent du constat que « les marocaines occupant des positions managériales n’ont pas de plateformes d’échange ou de partage d’expériences institutionnalisées, ni même la possibilité de soutenir et de parrainer des jeunes femmes en vue de développer leur sens du leadership ».

Ce réseau n’est pas exclusif à la gente féminine. Il compte des hommes parmi ses membres, leaders dans leurs domaines et sympathisants avec sa cause.

 

 

 

 MOTS-CLÉS FEMMES DIRIGEANTESFERIEL BERRAIES GUIGNYLEILA EL ANDALOUSSNAJAT M’JIDSANAE LAHLOUWIMEN

Bas du formulaire

 


Les africaines

Laisser un commentaire

Top