You are here

Femmes dans le numérique : le Sénégal fait bien mieux que la France

Les africaines

Au Sénégal, « le taux de femmes qui s’activent dans l’écosystème numérique est de 30 %. » C’est la révélation faite le 31 janvier 2019 par Mme Fatim Niang Niox, la directive exécutive de l’antenne dakaroise de l’incubateur Tech panafricain, JokkoLabs. Le Sénégal fait donc mieux que la France, par exemple. Dans ce ce pays européen, la présence de la gent féminine dans le digital représente à peine 10 %.

Dans l’un ou l’autre des cas, l’égalité n’est pas le critère le mieux dans l’univers du numérique. « Les femmes sont par nature résilientes, et s’adaptent à leur environnement, mais il n’y a encore cette volonté affirmée des pouvoirs publics pour plus les accompagner à s’approprier le numérique », relève Mme Niox, qui participait à la « Nuit des idées », des rencontres qui se déroulent simultanément dans les instituts français du monde. Sur le thème « Face au présent », les échanges ont beaucoup tourné sur la quatrième industrielle.

Selon Mme Delphine Rémy-Boutang, co-organisatrice de la Journée de la femme digitale en France – un évènement qui aura lieu pour la première fois en Afrique, à Dakar, « les femmes doivent s’inscrire dans le temps du numérique et être présente dans cette nouvelle sphère », dit-elle. Le chemin est encore long, puis qu’en France, « elles ne représentent que 5 % dans le secteur de l’Intelligence artificielle. » Qu’en est-il du Sénégal ?

Source : innovafrica.net


Les africaines

Laisser un commentaire

Top