Afrique du Sud: protestation contre les terribles violences faites aux femmes

Publicités
Les africaines

Plusieurs centaines de personnes ont perturbé mercredi au Cap  le début d’une réunion de trois jours du Forum économique mondial consacrée à l’Afrique, pour dénoncer les meurtres de femmes et les viols en Afrique du Sud.

« Arrêtez d’investir votre argent dans un pays qui laisse les violeurs en liberté », « Arrêtez de nous tuer », « M. le président, les hommes nous violent. Les hommes nous tuent. Qu’est-ce que VOUS faites ? », proclamaient leurs banderoles.

30 tuées par leur conjoint en août

Selon la ministre des Femmes, Maite Nkoana-Mashabane, plus de 30 femmes ont été tuées par leur conjoint lors du seul mois d’août.

Selon le Medical Research Institute d’Afrique du Sud, une femme est victime d’agression sexuelle… toutes les 36 secondes dans le pays; un homme sur quatre a déjà commis une agression sexuelle; quatre hommes sur dix ont déjà battu leur épouse.

Cinq fois plus que la moyenne mondiale

Selon une estimation de l’Organisation mondiale de la Santé, le taux de féminicides (meurtres de femmes parce qu’elles sont femmes) est 5 fois plus élevé en Afrique du Sud que la moyenne mondiale: 12,1 pour 100.000 femmes, au lieu de 2,6 de moyenne mondiale et 0,18 en France – où des mesures viennent d’être décidées pour lutter contre cette barbarie.

Selon le journal The South African, toutefois, il ne s’agit que des féminicides. « Le nombre réel de femmes assassinées est plus haut encore car tous les cas ne peuvent être définis comme féminicide », écrit notre confrère. Et de citer les chiffres fournis par la police sud-africaine: « 15,2 femmes assassinées sur 100.000 », soit, relève The South African, « une femme tuée toutes les trois heures ».

Le Honduras, le pire au monde

Il ajoute cependant que ces chiffres terribles ne font pas de la « nation arc-en-ciel » le pire pays au monde pour les féminicides puisque cette place peu enviable est occupée par le Honduras, avec un taux effarant de 32,7 pour 100.000 femmes. Le pays centraméricain est suivi de la Jamaïque (15,5) et du Lesotho (15,4), juste devant l’Afrique du Sud. Celle-ci précède la Guinée-Bissau (11,1), Haïti et le Salvador (10,6), Trinidad et Tobago (10,5), la Côte-d’Ivoire (10,3) et l’Irak (9,1).

 Source : La libre Afrique


Les africaines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *