Côte d’Ivoire : La 2e édition du Forum ‘’Les Héroïnes’’ prévue le 24 septembre prochain

Publicités
Les africaines

La 2ème édition du Forum ‘’Les Héroïnes’’, prévue à Abidjan le 24 septembre en partenariat avec la Confédération générale des entreprises ivoiriennes (CGECI), compte inciter les cadres et entrepreneures locales à être actrices du changement.

« A l’heure où le digital transforme les manières d’opérer, que les opportunités de croissance se multiplient et que les méthodes de gestion classiques des entreprises deviennent désuètes, les cadres et entrepreneures ivoiriennes doivent acquérir les atouts nécessaires pour comprendre les défis du continent africain et innover dans leur vie professionnelle. Participer au changement de son entreprise, transformer son leadership ou encore insuffler un élan positif dans son écosystème : des séances en groupes restreints et des prises de parole inspirantes permettront aux participantes d’identifier des leviers d’action concrets pour avoir un impact positif dans la société, leur entreprise, et au-delà », énonce un communiqué de presse publié vendredi.

Chaque année, le Forum « Les Héroïnes » réunit plus de 200 femmes ivoiriennes, cadres à fort potentiel et entrepreneures, pour une journée de formation et d’inspiration.

Marqué par des témoignages de dirigeantes aux parcours exceptionnels, des panels de discussion de haut niveau et ateliers de développement personnel et professionnel, le Forum vise à former la génération des femmes leaderEs de demain en leur donnant les outils pour déployer leur plein potentiel dans leur carrière.

Point d’orgue du Forum, le Prix Sisley récompensera les trois entrepreneuses ivoiriennes les plus innovantes. Un jury, composé de dirigeantes ivoiriennes et de représentants de Sisley, sera chargé de sélectionner trois lauréates parmi les 10 meilleurs projets retenus selon des critères portant sur le degré d’innovation du projet, la viabilité financière du projet et le degré de viabilité de l’entreprise. Chaque lauréate recevra un prix financier pour soutenir le développement de son projet et être actrice du changement en Côte d’Ivoire.

Source : communiqué


Les africaines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *