Maroc/ Entrepreneuriat : BMCE BOA dédie 200 MDH aux femmes

Publicités
Les africaines

Le groupe BMCE Bank Of Africa (BOA) a lancé, jeudi à Casablanca, son offre « Women in Business » (WIB) en partenariat avec la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) et le soutien de l’Union européenne (UE), en vue de soutenir et accompagner les femmes entrepreneures. 


Lancée à l’occasion de la Journée nationale de la femme marocaine, cette offre répond ainsi à tous les besoins, notamment au niveau du financement, de l’équipement en produits et services bancaires et de l’accompagnement spécifique en termes de formation, mentoring et conseil. 


Le programme WIB, initié par la BERD, se base sur une ligne de financement à hauteur de 200 millions de dirhams (MDH) et propose un accompagnement complet pour les femmes entrepreneures ou celles gérantes d’entreprises. 


Intervenant à cette occasion, Brahim Benjelloun Touimi, Administrateur directeur général exécutif du groupe BMCE BOA, a souligné que le programme « Women in Business » repose sur le « blended finance » qui est une solution structurelle dans le dispositif d’inclusion financière dans lequel le Maroc s’est engagé et où le groupe est très actif. 


Benjelloun Touimi, qui a noté que ce « blended finance » est essentiel dans le financement et l’accompagnement du mentorat et du réseautage, a relevé que l’offre WIB représente une réponse pertinente en tant qu’outil permettant d’atteindre les objectifs de développement durable (ODD). 


Compte tenu du large champ de l’entrepreneuriat, WIB peut contribuer à le réalisation de certains ODD notamment la lutte contre la pauvreté (ODD1), l’égalité entre les sexes (ODD5) et la réduction des inégalités (ODD10), a-t-il précisé. L’ADG exécutif de BMCE BOA a, en outre, fait savoir que le mot-clé de ce programme est la flexibilité. Il s’agit, entre autres, de la diligence dans l’octroi de crédits et de la flexibilité dans les modalités de remboursement et les critères d’éligibilité, ainsi que de la possibilitié de suspendre le crédit.


Par ailleurs, Benjelloun Touimi a indiqué que le spectre de ce segment est assez large, puisqu’il concerne aussi bien les entrepreneures individuelles que les petites et moyennes entreprises et les coopératives. 
Cette approche globale consiste à proposer une offre de financement, de package, des séminaires et des formations, outre le Business Lens, outil d’auto-diagnostic en ligne gratuit, a-t-il ajouté, estimant que l’avenir de la finance est précisément dans l’inclusion financière et la finance à impact. 

 Source : infomédiaire


Les africaines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *