Anta Babacar Ngom Diack, directrice générale de Sedima : «Valoriser la femme passe nécessairement par l’autonomiser»

Publicités
Les africaines






La directrice générale du groupe Sedima a été représentée à Conakry fin novembre, par Aminatou N. BANGALTER, la responsable de la communication. C’était lors de la réflexion autour de « l’Inclusion Financière et Entreprenariat des Femmes en Afrique » et fêter la femme africaine. La rencontre a été initiée par AllAfrica global Media et ses partenaires.

«Consciente que promouvoir, valoriser la femme passe nécessairement par l »autonomiser,  Mme Diack Anta Babacar Ngom l’a compris et s’emploie continuellement à faire de l’émergence des femmes…son credo, son leitmotiv ! », a déclaré Mme Ndiaye parlant au nom de sa patronne qui n’a pas pu faire le déplacement sur Conakry.

«Il ne s’agit pas seulement pour elle de le scander…il s’agit avant tout pour elle de le matérialiser à travers des actes concrets….le pourcentage croissant de recrutement de collaborateurs féminin au sein du Groupe Sedima (employant plus de 1000 personnes) ces dernières années et l’ouverture toute récente du 1er restaurant KFC avec un personnel 100% féminin…en sont des preuves », a martelé la chargée de communication de Sedima.

Selon elle, la femme africaine est un cocktail de bravoure, de force,de dignité, de persévérance. Elle
demande aux  femmes leaders, d’être des modèles pour les jeunes filles d’aujourd’hui et de demain.



Les africaines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *